16 mai 2017

You and Me (1938) Fritz Lang


UCLA Film & Television Archive - Copie 35 mm, nitrate d'origine.

Joie de voir ce film assez rare dans une très belle copie.
Le film surprend car si nous connaissons un peu Fritz Lang, nous ne nous attendons pas à cette tonalité, à ce mélange des genres. Le film fut un flop et mit un terme au contrat qui liait le réalisateur à la Paramount.
La trame principale du récit est la volonté de Joe (George Raft), un ancien détenu, de réussir dans la vie et de réussir sa vie. Le premier objectif est atteint car il travaille chez Morris (Harry Carey) qui dirige un grand magasin et qui tient à y employer d'anciens détenus afin de leur donner une chance de réinsertion. Nous tenons là la veine sociale chère à Fritz Lang. Le second réside en les sentiments qu'il ressent pour Helen (Sylvia Sydney qui signe son troisième film avec Lang), une autre employée de Morris. Il lui a de suite indiqué qu'il sortait de prison et désire l'épouser.

L'ensemble tient de la comédie, l'on rit souvent et la légèreté est de mise. S'ajoute à cela des séquences qui relèvent de la comédie musicale, une chanson voire des passages clipés dont la musique a été composée par Kurt Weill, morceaux qui sont agréables à suivre et dont le montage est digne d'intérêt.
Joe est rattrapé par son passé car ses anciens camarades de prison font toujours partie du milieu et veulent le voir revenir aux affaires. D'autres séquences relèvent alors du film noir et certaines sont d'un expressionnisme admirable, pensons à celle qui se passe en prison et qui vit arriver un nouveau détenu. Toute la bande est interprétée par des gueules succulentes : Robert Cummings, Barton MacLane, Roscoe Karns, George E. Stone, Warren Hymer, Kit Guard, Ernie Adams... Cette équipe fait le sel du film.

Des séquences de haute tenue parsèment le film, les logeurs qui hébergent Helen, la séquence de la lune de miel, le système de communication des truands, la leçon donnée aux truands par Helen dans le rayon jouets.
Il ne nous semble pas que le film ait une excellente réputation, c'est fort regrettable.

14 mai 2017

The West (1996) Stephen Ives


Si vous avez toujours eu envie de plonger dans l'Ouest américain, celui des pionniers, des fous qui partaient à l'aventure, à la découverte des grands espaces, si vous voulez ressentir ce que peut procurer la vie en ces lieux, si vous voulez avoir un véritable regard sur ce que les Indiens sont, sur la manière dont ils ont été traités par l'homme blanc, si vous voulez vivre la construction du chemin de fer qui relie deux océans, si vous voulez découvrir la véritable histoire et laisser de côté la légende, alors ce documentaire de neuf heures est pour vous. Fi du sensationnel, place qui documents, à la parole, aux historiens et à l'Ouest, le vrai. Addictif.