5 août 2013

Steven Bingen, Stephen X. Sylvester, Michael Troyan, "M-G-M : Hollywood's Greatest Backlot" (Santa Monica Press, 2011)


La MGM avait, en 1934, 4000 employés, 61 acteurs sous contrats, 17 réalisateurs et 51 scénaristes. Les années 1930 sont l'apogée du studio qui domine Hollywood, les années 1940 seront de la même veine. Peu après la guerre le studio commencera son déclin.

Pour fournir les images de rêve qui suivront le rugissement du célèbre lion, il faudra beaucoup de travail et MGM est une dream factory, une usine qui dispose de vastes terrains sur lesquels sont érigés des décors, parfois en dur, parfois de simples façades mais le studio possède le plus vaste ensemble de décors jamais vus.
Le livre détaille, avec de nombreuses photos à l'appui, chaque partie de ces parcelles en racontant pour chacune d'elles des anecdotes, en délivrant des informations qui nous font revivre cet âge d'or où l'illusion éclatait de vérité à l'écran. Les studios MGM de leur naissance à leur disparition.

Mayer, Thalberg, Lillian Gish, Adrian, Cedric Gibbons, Esther Williams, nous les croisons dans ce lieu les fourmis s'activent pour délivrer de la pellicule premier choix.
Les auteurs racontent les tournages mais aussi la cantine où déjeunent les stars, les entrepôts qui préservent les costumes, le bureau de Mayer et Ida Koverman, sa secrétaire redoutée...

Si vous n'aimez pas jeter un coup d'oeil derrière le rêve, n'entrez pas mais si la conception de ces mêmes rêves vous fascine, si vous avez conscience qu'un même décor peut se retrouver dans plusieurs films et que ce fait ne vous gêne pas, si au contraire les illusions et trucages augmentent la beauté et la magie des images produites alors ce livre est pour vous.

"Do it right ... do it big ... give it class !" (slogan MGM)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire