14 oct. 2013

Easy Street / Charlot policeman (1917) Charlie Chaplin


Charlot devient policier, son secteur est Easy Street, une rue en T, fameux décor qui naît ici, dans ce film. Eric Campbell joue les brutes épaisses, il fait régner la terreur dans cette rue où les policiers lucides n'osent s'aventurer. Charlot, malicieux et opportuniste, inconscient également, réussit à le mater, gagnant ainsi le respect des autres truands.

Court où le récit est moins haché, moins artificiellement constitué de gags, le propos est plus harmonieux. En dépit de l'usage du vol, de la drogue, c'est l'évangélisation des masses qui clôture le film, le final est un idéal des plus mortels, des plus ennuyeux car tout le monde assiste  la messe. Il fallait certainement, après avoir témoigné des déviances du personnage, calmer les sectes des bonnes moeurs avec ce nappage religieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire