19 oct. 2013

Le bonheur (1934) Marcel L'Herbier


Festival Lumière 2013, Lyon.

Voici un L'Herbier amusant, tiré d'une pièce de Bernstein, en grande partie grâce à la prestation remarquable de Michel Simon qui joue le manager homosexuel d'une diva, Clara Stuart, interprétée par la séduisante Gaby Morlay. La star ne cesse de cabotiner et s'attire les foudres d'un dessinateur anarchiste, Philippe Lutcher (Charles Boyer revenu des Etats-Unis pour tourner ce film), alias Chakal lorsqu'il signe ses oeuvres. Lutcher lui tire dessus et c'est une histoire passionnelle qui commence, histoire d'un amour réciproque mais impossible.

Le film est drôle et chaque fois que Simon apparaît, il irradie l'écran reléguant les autres personnages à l'arrière-plan. Il faut voir sa prestation lors du procès devant condamner Lutcher suite au coup de feu tiré sur la star.
Dénonciation du star-système, le film explore l'univers du spectacle, ses coulisses, nous avons même un film dans le film lorsque Stuart obtient un contrat et tourne pour le cinéma. 
Boyer est celui qui ne peut vivre ses sentiments car ils sont trop forts, c'est une belle séquence qui se joue lorsqu'il lui demande de ne plus se voir mais Stuart doit penser à lui lorsqu'elle tournera la première scène de chaque film, il sera alors dans la salle et saura que ce regard est pour lui, belle idée romantique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire