5 oct. 2013

Skepp till India land / L'éternel mirage (1947) Ingmar Bergman


Le capitaine Alexander Blom (Holger Löwenadler) est un homme tyrannique qui rêve de voyages dans les tropiques. Il séduit la belle Sally (Gertrud Fridh), danseuse dans les cabarets, et l'impose à sa famille. Son épouse se tait, attend une hypothétique maison où elle finirait sa vie en des jours heureux., le fils, Johannes (Birger Malmsten) sent la révolte croître en lui. Il tombe amoureux de Sally...

Film intéressant qui montre que les rêves n'attendent qu'un désir qui se transforme en action pour les vivre. Les regrets, les drames se nichent dans l'intimité familiale, l'extérieur est porteur de vie, d'aventures, de sérénité, que ce soit le cabaret, lieu de la séduction, de la bagarre, des émotions fortes (même si derrière le rideau pointe parfois l'ennui) ou encore la séquence sur l'île, sensuelle et idyllique. La vie mais aussi l'abandon.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire