7 oct. 2013

Tanztraüme / Les rêves dansants, sur les pas de Pina Bausch (2010) Anne Linsel, Rainer Hoffmann


Wuppertal, Allemagne.
Une quarantaine d'adolescents issus d'écoles différentes préparent un spectacle de Pina Bausch. Ils ne savent pas danser mais vont s'engager dans ce projet.

Les répétitions se succèdent, les doutes, les interrogations, les peurs. La caméra est à l'épaule, au coeur du plateau. Immersion dans cette folie qui, peu à peu, prend corps.
Il est beau de voir la chose s'accomplir, de voir les histoires personnelles surgir car la danse exige un abandon qui nécessite une vérité, tâche ardue pour des adolescents.
Ce beau documentaire laisse place à la pédagogie, art subtil qui met en place deux individus faisant un chemin ensemble, le professeur et son élève. Le travail porte ses fruits, l'émotion s'installe, celle de l'accomplissement, de la compréhension, de la rencontre, de la transmission.

Et nous de vouloir voir le spectacle dans son intégrité.
De vouloir en faire partie.
De vivre cette expérience.
La magie de la danse, la joie du détail.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire