1 oct. 2013

Une nuit (2012) Philippe Lefebvre


Paris la nuit. La faune de la vie à l'envers.
La visite est effectuée par Simon Weiss (Roschdy Zem), haut gradé de la mondaine ayant droit de vie et de mort sur tout établissement de son territoire. Visite de tous les lieux où la lumière, l'alcool et l'argent produisent des illusions qui coûtent cher à certains et rapportent beaucoup à d'autres.
Cela crée des liens, c'est pourquoi Weiss a l'IGS aux basques.

Une nuit vécue d'un bar l'autre, d'une boîte l'autre...
Les rues sont humides, ça fume cigarette sur cigarette, ça avale scotch sur scotch, c'est viril, amitié, trahison...
Les visites sont répétitives, l'ennui s'installe et surtout la musique pop-industrielle qui plombe le film est pénible, surtout quand les morceaux sont agrémentés d'une voix traînante insupportable.
J'aime bien Zem, Forestier, Le Bihan mais cette nuit est longue, le petit matin arrivé m'a soulagé. C'était fini.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire