3 nov. 2013

...Comme la lune (1977) Joël Séria


Avec cet opus c'est un peu comme si l'on reprenait un plat que l'on avait aimé mais sans retrouver la même sensation, la nouveauté est passée et il est plus difficile de renouveler la surprise. Tout ce qu'on avait aimé dans Les galettes de Pont-Aven se retrouve ici : le numéro grandiose de Marielle, la truculence des dialogues, les scènes cultes mais l'on sent un peu trop le désir d'en faire plus encore, d'en rajouter. Je ne dis pas que le film est raté mais il ne possède pas cette touche sensible visible dans Les galettes. 
Séria est ici plus dur envers ses personnages, moins paternel. C'est un petit regret.
Sophie Daumier joue une garce nymphomane de premier choix mais c'est Dominique Lavanant que l'on aime plus encore, personnage tellement utilisée et jetée par les hommes qu'elle ne croit plus en la fidélité, en l'amour.
Le sexe est vécu comme une damnation, une drogue qui vous entraîne vers les bas-fonds. Si l'on rit souvent, c'est un peu avec effroi. Un film presque moral en somme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire