8 nov. 2013

Pina (2011) Wim Wenders


Ne connaissant pas le travail de Pina Bausch, n'ayant vu que très récemment le beau Tanztraüme, c'est avec plaisir que je me suis plongé dans ce documentaire.
Wenders est resté réellement au service du travail de la chorégraphe et nous avons droit à une restitution de quatre de ses spectacles, entre autres dispositifs, qui nous amène à constater un accès direct à l'émotion pour celui qui, comme moi,  n'est pas familier à cet univers. Accès direct à l'émotion et ouverture totale à l'individu, dans sa diversité. Le dispositif est souvent rudimentaire et pourtant il se dévoile comme incontournable au fur et à mesure que le spectacle progresse. Même à partir d'extraits, cela se sent, se transmet.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire