23 déc. 2013

Bhowani Junction / La croisée des destins (1956) George Cukor


Quelle belle découverte que ce Cukor majestueux ! 
Avec Ava Gardner et Stewart Granger. Ce dernier incarne un colonel de l'armée anglaise, Rodney Savage, son rôle est presque secondaire car c'est bien Ava Gardner qui illumine l'écran. Elle interprète Victoria Jones, une jeune métisse anglo-indienne qui peine à trouver sa place dans une Inde qui s'émancipe. Sa double identité la perturbe, les rues en sont la cause car ce sont différents mouvements qui luttent : la résistance passive des congressistes, celle plus violente des communistes extrémistes, le tout sous le regard de l'armée anglaise qui sait qu'elle n'en a plus pour longtemps.
Cukor parvient à donner de l'ampleur à ce foisonnement politique, les grèves, les émeutes, les tensions sont bien présentes. Nombre de figurants parsèment l'écran et le CinémaScope prend toute sa raison d'être. Le tournage a eu lieu au Pakistan et cela se voit.
Mais plus encore que ces scènes au grand format ce sont les troubles internes de Victoria qui figurent les plus beaux moments du film. La scène de son mariage, cérémonie qu'elle abandonne pour se réfugier dans un train en marche est la plus forte du film. Cette longue séquence est celle où le personnage se perd entre deux eaux. Cukor est sur son terrain. Ava Gardner traverse le film avec une beauté stupéfiante, c'est un véritable festival de couleurs, de regards et de scènes variées qu'elle entreprend avec une aisance remarquable. Stewart Granger est un excellent acteur mais face à Gardner, filmée par Cukor (Freddie Young est à la photo et cela se voit) il ne peut rivaliser. En sari, en robes blanche, rouge, jaune, en uniforme, il faudrait des dizaines de captures pour rendre, un peu, ce que le film dégage.
La dernière séquence du tunnel est moins forte que celle, psychologique, qui se joue en Victoria et il faut bien l'apparition de Ghandi pour oublier, un court instant, que nous avons encore Gardner à l'esprit.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire