31 déc. 2013

Deux courts de Cédric Klapisch : In Transit (1986), Ce qui me meut (1989)


In Transit (1986)

Réalisé à New York où Klapisch est inscrit à l'université, Todd Solondz produit et y fait une apparition.
Léopold Pavlovsky arrive en avion et rate sa correspondance, l'agence lui donne une chambre. Attente, rencontre d'une femme de ménage, idylle, baisers, le retour.
Humour léger, sens de l'absurde, un court banal qui ne se distingue pas vraiment des productions habituelles du genre.



Ce qui me meut (1989)

Faux documentaire d'archives qui aurait été trouvé dans un grenier autour de Etienne-Jules Marey ou comment le scientifique a élaboré son système d'enregistrement d'images autour de ses études du mouvement.
Le film regorge d'effets de style qui reprennent les défauts des vieux films ayant subi l'épreuve du temps, dénaturation des couleurs, saccades, superpositions... 
C'est drôle, loufoque et cela a du être amusant à faire. Après le générique de fin, Klapisch s'amuse à montrer une fausse émission de télévision où un journaliste s'entretient avec lui...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire