21 déc. 2013

Dog Day Afternoon / Un après-midi de chien (1975) Sidney Lumet


Après-midi brûlant à Brooklyn, deux hommes pénètrent dans une banque. Sonny (Al Pacino) dirige l'opération en dilettante aidé par Sal (John Cazale). L'argent a été retiré un peu auparavant et la police arrive rapidement sur les lieux. La foule se presse autour de l'endroit, les policiers sont nombreux et les caméras de télévision tournent à plein. Un étrange show commence.

Inspiré de faits réels, Lumet fait le portrait d'un homme perdu, refoulé par une société dont les acteurs au pouvoir ne sont pas prêts à l'accepter. Home perdu qui ne sait pas vraiment qui il est, un mari, un amant, un soldat sur le retour ? En dépit de son humanité car le personnage démontre à plusieurs reprises qu'il vaut mieux qu'un braqueur de banque, Sonny est seul avec ses questions. Son erreur est de vouloir absolument y répondre à travers ce braquage. 
Le film n'a pas l'allure d'un polar basique avec ses gangsters et ses policiers, le propos est différent, c'est la vie avec toutes ses facettes qui est d'abord abordée par les premiers plans du film, nous voyons des scènes de rues filmées à New York, des gens qui se promènent, qui travaillent, qui sont dans le besoin et cette coupe transversale trouve un écho à l'intérieur de la banque. Les otages présents ne sont pas seulement des otages, ils sont dépeints comme de vraies personnes avec leur cohésion et leur différence. Le malheur est de ne pas pouvoir utiliser les ressources de chacun dans un même espace, en toute harmonie. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire