8 déc. 2013

Internal Affairs / Affaires privées (1990) Mike Figgis


Los Angeles, Raymon Avilla (Andy Garcia) vient d'intégrer l'équivalent de notre IGS, la police des polices, il est intègre et aime son boulot. C'est un flic bien installé qui va faire l'objet de sa première enquête, Dennis Peck (Richard Gere), ce dernier a tout un réseau, il empoche beaucoup d'argent et le lessive en acquérant des biens immobiliers au nom de son épouse mais aussi de ses ex. Assez vite les deux hommes se haïssent et vont tout faire pour s'éliminer.

Film efficace, bien interprété, avec une mention spéciale pour Richard Gere, belle gueule ultra-crédible en ce qui concerne la séduction des femmes que son personnage collectionne avidement, qui réussit à dégager une violence et une perversité étonnantes tout en conservant un trouble car celui-ci a une espèce de mission où il doit contribuer à préserver une famille très élargie, enfants et ex issus de ses mariages.
C'est d'ailleurs la particularité de ce film, le scénario utilise un cliché du genre, la relation flic/épouse, difficile à tenir surtout si le flic est un bosseur mais là nous avons l'impression d'y être, l'épouse est, quand la relation est solide, une pièce importante de l'équilibre du flic et Peck utilise l'épouse comme une figure stratégique pour arriver à ses fins. Les meilleurs moments du film sont ceux où Peck s'aventure dans la sphère privée d'Avilla. La violence et la folie qui s'en dégagent sont remarquables, on pense à la tension que peut instiller Friedkin dans ses films.

Un mot pour signaler une bande-son variée et efficace, servant merveilleusement le propos et des vues de Los Angeles qui sortent des sentiers battus. Un autre pour dire qu'Annabella Sciorra apparaît dans quelques scènes.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire