9 déc. 2013

The Private Life of Sherlock Holmes / La vie privée de Sherlock Holmes (1970) Billy Wilder


Ce qui se dégage d'abord du film c'est une beauté éclatante émanant du soin apporté aux décors, aux costumes, le travail d'Alexandre Trauner est remarquable et il faut bien les paysages écossais pour supporter la comparaison.
Vient ensuite l'énergie communicative de Colin Blakeley qui joue le Dr Watson, la séquence la plus belle étant celle autour de Madame Petrova et de la fête qui suit la rencontre de la danseuse. Energie qui est à mettre en parallèle avec les nombreuses péripéties du scénario, les énigmes à résoudre n'ont guère d'importance et c'est davantage l'atmosphère qui prime, l'humour subtil propre à Wilder, sa façon de ne considérer que le plaisir, que la légèreté.
Christopher Lee, Stanley Holloway passent dire bonjour, c'est plus de plaisir.
Quant à Watson, la manière dont il tue son ennui ou sa peine et le caprice de dame nature qui l'anime nous le rendent profondément humain, Wilder aime à briser les statues et celle de Sherlock Holmes subit son goût pour le réalisme, un réalisme particulier où l'humour et la satire ont leur place.
Wilder nous donne une belle pâtisserie, élégante, copieuse et pleine de tonus !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire