5 janv. 2014

Death of a Gunfighter / Une poignée de plombs (1969) Robert Totten, Don Siegel


Frank Patch (Richard Widmark) s'occupe de faire régner la loi dans une petite ville du Texas mais le conseil municipal ne veut plus de lui. La raison officielle est le nombre de morts à l'actif de Patch, la véritable raison est qu'il est au courant des tares et des vices des notables locaux, ces derniers n'en peuvent plus de vivre avec cette idée.

Western qui ne bénéficie d'aucune grande scène si ce n'est le massacre final qui n'est pas habituel. Le personnage interprété par Widmark est violent et souvent ses actes sont le fruit de son impulsivité, pour laquelle il s'excuse devant Dan, un orphelin qu'il encadre mais les relations entre les personnages ne sont pas abouties, le film flotte et ne semble pas s'engager dans un sillon bien déterminé.
Signalons les présences de Dub Taylor, Jacqueline Scott et de John Saxon.
Widmark n'était pas satisfait du travail de Totten, Siegel est venu le remplacer mais n'ayant pas voulu signer le film à cause de la quantité des scènes tournées inférieure à celles de Totten, Siegel ne voulait pas apparaître seul au générique. Widmark ne voulant pas voir le nom de Tottent c'est un pseudonyme (Alan Smithee) qui a été utilisé, pseudonyme qui aura un certain succès sur les projets conflictuels suivants de l'industrie cinématographique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire