21 janv. 2014

Fog (1980) John Carpenter


Le cadre est idéal, la côte californienne, la mer, les vagues... les habitants s'apprêtent à célébrer le centenaire de la ville mais le fait qu'elle se soit développée aux dépens d'une minorité persécutée va provoquer une vengeance, tout du moins un réparation nécessaire pour purifier le décor. Une bonne nappe de brouillard où se cachent les corps lépreux des esprits vengeurs va remettre les compteurs à zéro.

Synthé minimaliste et cadres au cordeau, C'est du Carpenter tout craché, comme on l'aime.
Jamie Lee Curtis glissée dans une paire de jeans à damner un évêque, Adrienne Barbeau et sa voix suave, Janet Leigh et Hal Holbrook en renfort.
C'est sec, c'est sexy. 
Et si vous avez oublié de compter vous avez droit à un petit bilan.

3 commentaires:

  1. "Fog" est un excellent Carpenter. Le cinéaste aborde par la bande, le film "de genre" longtemps méprisé ou traité avec condescendance par la critique "sérieuse", des sujets de société: l'altérité qui dérange, le consumérisme bêlant, etc. Sa filmo est inégale mais elle comporte des classiques. Le ciné-club de France 3 - il existe encore - devrait lui rendre l'hommage qu'il mérite.

    RépondreSupprimer
  2. "They Live" est un des films les plus importants de mon adolescence.

    RépondreSupprimer