1 janv. 2014

Madame DuBarry (1919) Ernst Lubitsch


Mme Du Barry (Pola Negri) est une femme au destin exceptionnel. Lubitsch nous raconte son itinéraire depuis une luxueuse boutique de mode jusqu'à l'échafaud.
C'est une femme qui attire tous les regards, c'est ainsi qu'elle est peinte par Lubitsch, de nombreuses scènes jouent sur le couple regardant/regardé, d'autant plus qu'elle franchit des espaces de plus en plus vastes, de plus en plus luxueux, arrivée à la cour ce jeu des regards est encore plus accru. 
Prédominance du regard et aveuglement du pouvoir, la scène où Louis XV joue à Colin- maillard est symbolique de cet écart où va s'engouffrer la colère du peuple.

La fantaisie propre à Lubitsch réside essentiellement dans les scènes où la Du Barry batifole avec les hommes, les intérieurs luxueux font office de palais merveilleux qui enferment l'héroïne dans des cages dorées. Un monde artificiel se met en place où les événements, les rites sont vidés de leur substance, les condamnations ne vont pas jusqu'à leur terme, les promotions, les mariages, les introductions à la cour, l'amour, des simulacres sur lesquels se bâtit une structure qui n'attend que l'écroulement. 

La Révolution qui surgit est une force qui détruit ces paravents derrière lesquels vivent les personnages. Lubitsch donne ici dans une noirceur qui ne lui est pas habituelle, la dernière séquence, celle de la guillotine, est d'une violence effrayante. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire