7 janv. 2014

The Drowning Pool / La toile d'araignée (1975) Stuart Rosenberg


Suite des aventures de Lew Harper (Paul Newman) appelé à la rescousse par une ancienne maîtresse résidant à la Nouvelle Orléans. La famille de cette dernière est fortunée, l'héritage attire la cupidité et les terrains sont gorgés de pétrole, de quoi faire tourner les têtes.

Paul Newman se promène dans ce polar, qui aurait pu être plus poisseux, avec une décontraction assez classe, cool attitude et blagues qu'il goûte souvent seul mais cela lui (et nous) fait plaisir. Autour de lui des jeunes femmes ont réellement envies d'en connaître plus sur la marque de ses sous-vêtements : Mavis (Gail Strickland, pretty pretty !), Schuyler (Melanie Griffith, très jeune, un poussin à la voix insupportable dans un corps de femme), Gretchen (Linda Haynes, ultra hot) et Iris (Joanne Woodward) qui sait que le temps n'est plus de son côté. Beaucoup de tentations mais Harper n'en a cure, il a autre chose à faire.

Ce n'est pas inoubliable mais disons que le film rafraîchit un peu, comme une boisson inattendue que l'on nous servirait par un temps orageux de fin d'après-midi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire