22 janv. 2014

Ugetsu monogatari / Les contes de la lune vague après la pluie (1953) Kenji Mizoguchi


Superbe conte qui délivre une morale qui est redoutable pour les hommes aux ambitions sans limites.
Itinéraires de deux voisins vivant dans une misère relative, Tobei (Eitarô Ozawa), un paysan, rêve de devenir samouraï alors que son voisin Genjûrô (Masayuki Mori), potier de son état, veut s'enrichir et vite. Leurs deux épouses respectives tentent de les ramener à la raison mais les deux hommes n'en ont cure et partent vers la ville.
Esprits, vieillard qui prête assistance, tout est réuni pour satisfaire au genre, il faut apprécier en plus la narration audio-visuelle où le cadre et les sons ont une grande importance, signifiant par un détail ce qui sépare la réalité de l'imaginaire.

Le film laisse pantois devant un monde violent, régi par les hommes, les femmes ne peuvent guère se défendre, il s'agit, pour conserver la paix et l'équilibre du foyer, d'écouter celles qui se protègent, celles qui renoncent aux biens matériels et qui se contentent de ce qui suffit.

Une leçon intemporelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire