23 févr. 2014

Border Incident / Incident de frontière (1949) Anthony Mann


Des ouvriers clandestins disparaissent lors de leur passage à la frontière, les autorités mexicaines et américaines décident d'enquêter en infiltrant deux hommes : Pablo Rodriguez (Ricardo Montalban) va se faire passer pour un braceros tandis que Jack Bearnes (George Murphy) se glissera dans la peau d'un voleur de permis de travail américains...

En 1940, le film de Ford, Les raisins de la colère, traitait pratiquement du même thème : l'exploitation de la misère par une poignée de propriétaires terriens. Ici c'est celle des clandestins qui se font dépouiller de leur argent alors qu'ils franchissent illégalement la frontière, pour ceux qui arrivent à destination, l'esclavage moderne commence.
Le film a un impact puissant, Mann filme toute la partie "documentaire", celle où l'exploitation et les mécanismes qui l'engendrent sont relatées, dans une pénombre oppressante, les scènes se déroulent pratiquement toutes de nuit et donnent une intensité dramatique à l'ensemble, une tension, une atmosphère pesante.
Le récit policier paraît un peu convenu à côté des enjeux traités mais la noirceur de la violence et la manière dont sont traités les personnages ajoutent à la charge critique une dimension tragique.

La distribution est remarquable, tous les membres du gang sont campés par de vieux routiers des séries B : Howard Da Silva, Charles McGraw, Arthur Hunnicutt...
Et Alfonso Bedoya trimballe son regard idiot sur une bonne partie du film.

Le film est toujours d'actualité, le clandestin est celui qui se fait exploiter, qui peut se faire arrêter et qui est montré du doigt par les partis nationalistes, chienne de vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire