28 févr. 2014

The Terminal (2004) Steven Spielberg


C'est une délicieuse comédie que nous propose Spielberg, très proche de Capra ou d'autres réalisateurs qui tiennent à croire en un idéal malmené par la réalité.
Victor Navorski (Tom Hanks) débarque à New York alors que son pays vient d'entrer en guerre, ne pouvant se réclamer d'aucun pays le voilà forcé à stationner dans la zone de transit internationale de l'aéroport, là où ne subsistent que des enseignes commerciales.

Tom Hanks est étonnant, comme souvent, dans ce rôle, sa démarche, son accent sont un régal et l'on s'amuse beaucoup à le voir prendre du plaisir à incarner ce personnage foncièrement aimable.
La multitude de personnages qui l'entourent donnent la possibilité de dresser le,portait d'une Amérique multi-ethnique où la solidarité et l'individualisme se conjuguent hissant les personnages vers le haut. Cela est sans nul doute féérique, candide mais c'est en partie pour ces raisons que le film touche le spectateur, pour la beauté de la fiction, pour les portraits étonnants qu'on y rencontre, je pense particulièrement à Gupta Rajan (Kumar Pallana) qui nous ravit à chaque apparition.
Notre Droopy préféré, Barry Shabaka Henley, est de la partie ainsi qu'une Catherine Zeta-Jones rayonnante. Stanley Tucci et Zoe Saldana sont également responsables du plaisir pris à suivre cette fable vivifiante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire