1 mars 2014

Blood Work / Créance de sang (2002) Clint Eastwood


Choisir les films que l'on va regarder est tout un art, on peut piocher au hasard et être subjugué par un film oublié, on peut aussi être moins audacieux et savoir qu'un vendredi soir de fin de semaine exige un confort tranquille, quelque chose de moins risqué, de plus reposant et ce Clint Eastwood correspond totalement à l'ambiance souhaitée pour peu que Clint Eastwood ne vous donne pas de boutons, c'est mon cas.

Une adaptation de Michael Connelly, un flic vieillissant (Eastwood avec pratiquement la voix de Batman, celui de Nolan, celui qui parle à travers un champ de rocailles) pris d'une attaque alors qu'il poursuit un suspect. Deux ans et une transplantation plus tard il s'aperçoit que ce coeur neuf exige une compensation.
Tout le récit tourne autour du sang, liquide précieux, et de la pompe qui le distribue. On imagine Connoly regarder un documentaire sur ceux qui vivent avec l'organe d'un autre et ceux qui tentent de savoir qui porte celui d'un être cher. L'intrigue suit les méandres de ces relations étranges avec un Esatwood qui aime, dans cet opus, se montrer vulnérable, ce n'est pas la première fois.
Anjelica Huston est de la partie, on aime la retrouver dans ce personnage de médecin un peu pète-sec, Jeff Daniels et sa bouille sympathique traîne sa carcasse de vieux grunge, pour Daniels il est difficile de croire en son personnage, tant l'acteur a ce visage poupin, innocent....
Le film n'a pas l'air, excepté les salaires, d'avoir coûter cher, on emmène tout le monde au port de Los Angeles et le principal est fait.
Au final, du divertissement pépère pour ne pas exciter notre petit coeur, on s'ennuie à peine mais pas loin tout en appréciant de ne pas être bousculé. Pour la fin de semaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire