3 mars 2014

King of the Hill (1993) Steven Soderbergh


St Louis, Mississippi, 1933. C'est la crise et la famille Kurlander est à l'hôtel, le père (Jeroen Krabbé que l'on est ravi de retrouver) court les entreprises en espérant avoir un job, la mère doit se rendre au sanatorium tandis que le cadet est expédié chez son oncle, l'aîné, Aaron (Jesse Bradford), jeune garçon intelligent fait ce qu'il peut pour passer à travers tout cela.

C'est une belle chronique qui nous est  offerte par Soderbergh, entre poésie de l'enfance et réalisme social, le ton particulier du film gagne sur les deux tableaux, la violence des épreuves subies n'est pas évacuée, ni atténuée mais le point de vue particulier du jeune homme, son optimisme, son envie de survivre sont autant d'éléments qui permettent à l'ensemble de ne pas sombrer dans un manichéisme grossier. La tendresse jouxte la cruauté, l'interprétation est de qualité, on s'attache assez vite à ce personnage. Un beau petit film.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire