7 mars 2014

Slightly Scarlet / Deux rouquines dans la bagarre (1956) Allan Dwan


Dernier film de Dwan dans le coffret Carlotta qui lui est consacré, Slightly Scarlet est tiré d'un roman de James Cain que Robert Blees a adapté et, a priori, complètement remanié étant donné qu'il le trouvait vraiment mauvais.
Dorothy (Arlene Dahl) sort de prison, elle est en liberté conditionnelle, c'est une kleptomane confirmée mais pas seulement, la suite de l'histoire nous dévoile qu'elle est une véritable peste, tendance nymphomane. Sa soeur June (Rhonda Fleming) vient l'accueillir et va essayer de la guérir de ses vices. Ce qui nous vaut un beau duo de rousses, les deux actrices, Arlene Dahl en tête, rivalisent de beauté dans le film, beauté 50's mais beauté quand même, de plus Dahl cabotine merveilleusement bien, c'est un petit délice de la voir s'amuser à embêter les grands garçons.
Et qui sont-ils ?
Ben Grace (John Payne) qui est un fouille-merde travaillant pour un parrain local, Solly Caspar (ce cher Ted de Corsia). Le second vise la mairie mais comme il méprise le premier, celui-ci va donner ce qu'il trouve au concurrent, enfin, pas vraiment directement au concurrent mais à sa petite amie qui n'est autre que June.
Tous ces personnages vont se croiser encore et encore, leur morale fluctuant au gré des vagues bordants les belles villas où ils règlent leurs comptes.
C'est impertinent en diable, épicé et filmé dans une chouette lumière par John Alton.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire