22 sept. 2014

L'heure d'été (2008) Olivier Assayas


"Il y a trop de choses qui vont disparaître avec moi, les souvenirs, les secrets, des histoires qui n'intéressent plus personne mais il y a le résidu, les objets, je voudrais que ça ne pèse pas..."

Lorsque la mère meurt, les objets qu'elle chérissait, et qui n'avaient d'importance pour personne ou si peu, prennent une densité hors du commun, sentimentale pour les uns, financière pour les autres. Assayas filme ce parcours étrange, fait de convoitises, de regrets, de dévotions, celui des biens chéris et il nous parle de l'amour, de la transmission, de l'incompréhension entre les générations, le tout par des touches subtiles et légères.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire