13 nov. 2014

Gone Girl (2014) David Fincher



Le plan le plus juste est celui d'une main qui caresse une chevelure. C'est le plus juste si l'on considère que l'amour y a sa part mais qui sait? Qui sait ce qu'elle pense, qui sait ce qu'il pense?

Le couple, thème ultra hitchcockien... Fincher rend hommage au maître avec un personnage qui est dérangé à souhait, Rosamund Pike est superbe, occupe l'écran avec un charisme certain seulement le reste est fade, sans âme. Il manque de l'organique, Hitchcock savait insuffler dans ses films de la chair, du coeur... Je n'ai rien ressenti en ce sens dans ce bel objet froid et insipide. A l'image du corps de Ben Affleck, des muscles qui cachent un vide abyssal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire