9 juin 2015

Top of the Lake (2013) Jane Campion


La simple mention du nom de Jane Campion associée à une série suffit à déchaîner l'enthousiasme. Alors pourquoi avoir attendu aussi longtemps avant d'y plonger ? Parce que j'ai l'enthousiasme lent et j'aime à attendre de goûter aux bonnes choses.

La disparition d'une jeune fille enceinte dans un village contrôlé par un mâle alpha est l'intrigue principale de cette mini-série pleine de testostérones. Seulement c'est Jane Campion qui écrit et qui dirige. Cést la raison pour laquelle les femmes sont présentes, de la détective à la gourou newage qui se lasse de sa suite, c'est une impressionnante série de portraits qui se peignent sous nos yeux. La chair, les paysages, les couleurs, le monde devient sensible et l'horreur, la violence se mêlent à la douceur, la beauté. 

Ce ne sont que sept épisodes mais sept qui nous tiennent en haleine, qui nous passionnent et nous émeuvent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire