18 juil. 2015

A Tricky Treat (2015) Patricia Chica


Halloween, fête familiale où tous se réunissent autour de la fameuse citrouille, lui faisant subir un sort des moins désirables.
Patricia Chica et Kamal John Iskander ont concocté un court délicieusement horrible qui vient quelque peu malmener la tradition...
De la belle oeuvre.

Mustang (2015) Deniz Gamze Ergüven


Un village en Turquie. Cinq soeurs s'amusent, c'est la fin de l'année et la joie d'en finir avec les cours est toute naturelle. Jeux dans l'eau avec les garçons, innocence et insouciance. Une voisine assez archaïque rapporte à la grand-mère qui les garde une toute autre version des faits, tachée de l'infâme contact entre les deux genres. La réputation à tenir et le respect de la tradition aidant, l'oncle décide alors de les marier au plus vite. Devant la réaction des jeunes filles c'est l'emprisonnement qui s'installe.
Excepté lorsqu'une jeune fille épouse celui qu'elle aime c'est le mariage forcé qui est visé et plus encore la tradition primaire reléguant la place de la femme au cercle domestique. L'homme est alors un animal supérieur attendant la nourriture dans son assiette, la femme son esclave.
Le film gagne les coeurs grâce aux jeunes actrices qui incarnent les soeurs, au jeu hystérique de l'oncle également, de la grand-mère qui oscille entre permissivité et peur du regard d'autrui. 
Le film prêchera les convaincus, il faudrait désormais le voir inonder les écrans des sociétés patriarcales.

Salle vost


15 juil. 2015

Victoria (2015) Sebastian Schipper


Adolescence, deux mondes se rencontrent, Victoria, la jeune pianiste qui a trop souffert de jouer du piano et qui veut vivre et Sonne et ses potes du quartier. 
Filmé en une seule prise le film nous entraîne dans une virée qui tourne mal. La caméra colle aux personnages, ce qui m'a ennuyé car ils se déplacent dans Berlin et la ville n'est pas réellement présente à l'écran. J'ai vu le film à Berlin et il me tardait de sortir de la salle pour aller retrouver ses rues. Le film est beaucoup trop long, les personnages trop idiots et cette plongée nocturne m'a laissé assez indifférent si ce n'est le caractère parfois frais des dialogues.

(Salle vosta)