15 oct. 2015

Room 237 (2012) Rodney Ascher


Revue de quelques interprétations du chef d'oeuvre de Kubrick : Shining.
Des plus plausibles, la lecture indienne aux plus farfelues, je vous laisse juge. On suit l'ensemble
 avec un intérêt variable. Au final Shining résiste et ne se laisse pas dompter.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire