29 déc. 2015

Blue Chips (1994) William Friedkin


Nick Nolte interprète Pete Bell, un entraineur universitaire de basket . Il termine une saison catastrophique mais ses joueurs ont donné ce qu'ils pouvaient. Pour entamer une nouvelle saison il a la possibilité d'engager de bons joueurs mais avec des dessous de table seulement le respect des règles constitue, pour lui, une vertu cardinale.

Bon film de basket, efficace et avec de bons acteurs. Première apparition de Shaquille O'Neal à l'écran, impressionnant.

23 déc. 2015

Trumbo (2015) Jay Roach


Découvert hier soir à l'Academy of Motion Picture Arts and Science en la présence de Bryan Cranston, trois rangs devant moi (joie).
Trumbo et la blacklist, la période McCarthy, époque sordide...
Film qui lorgne un peu vers le téléfilm, beaucoup de dialogues et une caméra peu autonome mais les dialogues sont excellents et quelques scènes sont mémorables, notamment celles qui concernent John Goodman.
Cranston est remarquable et Roach insiste parfaitement sur le quotidien du scénariste : l'écriture.

Merci Kamal.

The Babadook / Mister Babadook (2014) Jennifer Kent


Une mère vit seule avec son fils, le père est mort alors qu'il l'emmenait à la maternité.
Samuel est un enfant un peu excentrique, aimant la magie, le macabre et les objets un peu dangereux qu'il fabrique pour défendre sa mère contre les monstres issus des contes de fées.

Un livre étrange, Mister Babadook, parle d'un monstre qui va venir s'immiscer dans leur existence.

Beau film sur la relation mère/fils, les familles monoparentales et la difficulté pour une femme seule de tout mener de front. Le récit prend le temps d'installer une ambiance inquiétante, c'est la plus belle partie. Lorsque les éléments se déchainent, ce sont des pistes assez connues qui conduisent le spectateur vers des zones où l'ennui pointe.

22 déc. 2015

Side Effects (2013) Steven Soderbergh


Thriller psychologique sur fond de prescription médicale psychiatrique. 
Elégant, propre, malin. 

Un peu trop propre.

21 déc. 2015

Another Woman / Une autre femme (1988) Woody Allen


L'autre femme c'est celle qui fait battre le coeur de votre époux, celle que vous découvrez sans l'avoir voulu. C'est aussi celle que vous pouvez devenir. 
Marion (Gena Rowlands) a tout pour être heureuse, ses amis le lui disent, son mari la déclare la femme la plus désirable au monde mais en réalité elle est seule. S'isolant dans un appartement pour écrire un autre livre, cette universitaire reconnue va s'apercevoir qu'elle peut entendre les patients du psychanalyste qui occupe l'appartement voisin. C'est par le détour qu'elle va apprendre qui elle est réellement et ce dont elle a besoin.
L'autre n'est pas celui que l'on croit et il faut de la force pour devenir soi-même, c'est ce qu'enseigne ce film émouvant en des plans somptueux qui mêle la psyché au réel, le passé au présent.

20 déc. 2015

The Passion of the Christ / La passion du Christ (2004) Mel Gibson


Végétariens s'abstenir. Gibson ne fait pas dans la dentelle et rien des meurtrissures de la chair du Christ ne nous est épargné. Je me suis demandé à de multiples reprises pourquoi je continuais à regarder le film. 
Tourné en araméen le film est absolument centré sur la Passion, c'est-à-dire la souffrance. Celle du spectateur devant cette méticuleuse exhibition sadique.

Super Size Me (2004) Morgan Spurlock


30 jours d'un régime effectué uniquement de repas pris chez McDonald. Expérience qui démontre qu'un régime hypocalorique peut poser des problèmes de santé. Ce que nous savions déjà. La partie la plus intéressante est celle sur les restaurants dans les écoles ou comment des groupes délivrent de la nourriture infâme avec l'accord d'administrations laxistes.

Milius (2013) Joey Figueroa, Zak Knutson


Documentaire retraçant le parcours de John Milius, scénariste, réalisateur des plus talentueux et personnage haut en couleurs, bigger than life. 
Ses pairs ne tarissent pas d'éloge, Lucas, Spielberg, Coppola, Scorsese délivrent nombre d'anecdotes qui témoignent de son talent d'écriture et de son charisme. 

Mad Men (2007-2015) Matthew Weiner


Vie d'une agence publicitaire new-yorkaise durantes années 60.

Série d'une élégance visuelle remarquable qui brasse des personnages ambitieux tout en étant souvent en proie au doute. L'alcool, le tabagisme compulsif, le sexe, le racisme, l'homophobie, l'intolérance donnent au spectateur le tournis. En dépit des travers moraux des personnages l'on se surprend à les aimer, à désirer qu'ils gagnent une paix intérieure. Ce qui semble illusoire, même après le dernier épisode.

14 déc. 2015

On the Waterfront / Sur les quais (1954) Elia Kazan


Un homme (Marlon Brando), membre d'un gang mafieux qui contrôle le travail sur les docks new-yorkais, est en proie au doute lorsque la soeur (Eve Marie Saint) de l'homme qu'il a contribué à tuer vient lui demander de l'aider à retrouver les meurtriers.

Excellente distribution et interprétation, bel usage des extérieurs et plaidoyer efficace en faveur de la force des convictions. 

11 déc. 2015

Bridge of Spies (2015) Steven Spielberg


Un avocat spécialisé dans les assurances, James Donovan (Tom Hanks), doit défendre un espion russe. La CIA lui ordonne de faire le minimum, ce qui ne colle pas avec ses convictions personnelles.

Bien interprété, bien réalisé, rien ne dépasse.

9 déc. 2015

Southpaw (2015) Antoine Fuqua


Pas convaincu par ce film sur la boxe en dépit de l'investissement de Gyllenhaal. Comme si j'avais vu ce film dix fois... L'entraîneur, l'ami, la fille, rien n'y a fait.

Fury (2014) David Ayer


Fin de la Seconde Guerre mondiale, Don Collier (Brad Pitt) commande un tank Sherman et a pour mission de sécuriser les trajets pour les troupes en route pour Berlin. Ce sont les derniers instants de la guerre et les derniers soldats allemands, parfois des enfants, ne se rendent pas si facilement.

Excellent film de guerre, la boue, la peur, la saleté sont au rendez-vous. J'aime précisément le traitement de la guerre, rien d'idéal, rien d'épique si ce n'est la confrontation finale, un peu too much à mon goût. 

5 déc. 2015

Lunes de fiel (1992) Roman Polanski


Beau film sur la passion, sur ce que signifie avoir un seul être pour seul horizon. Sur la passion et l'essoufflement de cette passion, sur l'amour, la haine, la dépendance. Sur la folie qui peut survenir lors d'une liaison exclusive. Les plaisirs puis la souffrance.


4 déc. 2015

Electric Boogaloo : The Wild, Untold Story of Cannon Films (2014) Mark Hartley


Les films de la Cannon, ce sont les irruptions dans les video club, savoir que l'on va choisir cinq ou six films et passer la soirée et une bonne partie de la nuit à les regarder. Il y eut alors une époque, très lointaine pour moi, où tout se mélangeait. Dans ce vaste mélange figuraient les films de la Cannon, les Chuck Norris au Vietnam ou ailleurs, les Ninja et autres farces pour passer le temps.
Il ne reste pas grand chose de ces films si ce n'est un sourire devant leur réalisation faite de bric et de broc. D'autres survivent un peu mieux comme Runaway Train.
Ce documentaire raconte la folle histoire de deux israéliens passionnés de cinéma se lançant dans la production avec la frénésie d'un enfant pouvant tout avaler dans une confiserie. Peu de plaisir, de saveur, une grande bouffe boulimique jusqu'à l'indigestion finale.
L'épopée de la Cannon, ce sont des couleurs, des explosions, des rires et au final, une tendresse devant la bêtise de l'ensemble, marqueur d'une époque révolue.