4 déc. 2015

Electric Boogaloo : The Wild, Untold Story of Cannon Films (2014) Mark Hartley


Les films de la Cannon, ce sont les irruptions dans les video club, savoir que l'on va choisir cinq ou six films et passer la soirée et une bonne partie de la nuit à les regarder. Il y eut alors une époque, très lointaine pour moi, où tout se mélangeait. Dans ce vaste mélange figuraient les films de la Cannon, les Chuck Norris au Vietnam ou ailleurs, les Ninja et autres farces pour passer le temps.
Il ne reste pas grand chose de ces films si ce n'est un sourire devant leur réalisation faite de bric et de broc. D'autres survivent un peu mieux comme Runaway Train.
Ce documentaire raconte la folle histoire de deux israéliens passionnés de cinéma se lançant dans la production avec la frénésie d'un enfant pouvant tout avaler dans une confiserie. Peu de plaisir, de saveur, une grande bouffe boulimique jusqu'à l'indigestion finale.
L'épopée de la Cannon, ce sont des couleurs, des explosions, des rires et au final, une tendresse devant la bêtise de l'ensemble, marqueur d'une époque révolue.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire