5 avr. 2016

Simon Killer (2012) Antonio Campos


Simon vient de finir ses études, il est américain et sa petite amie l'a quitté. Il se ressource à Paris et tente de se reconstruire.

Campos choisit de prendre son temps et de suivre son personnage. Le traitement du son, de l'image colle à la psychologie de Simon, des cuts brutaux, des perturbations, des cadres qui laissent les personnes hors-champ... Le film est captivant et la véritable nature de Simon se révèle progressivement. Son malaise est presque palpable.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire