2 sept. 2016

World Trade Center (2006) Oliver Stone


Oliver Stone est un cinéaste qui ne cesse de dialoguer dans son oeuvre avec l'Amérique, l'aimant par-dessus tout mais ne lui passant rien. Rien d'étonnant de le voir signer le premier film de fiction après le drame. Un film, si l'on excepte l'épilogue, plutôt en retenue. Nous sommes loin du film-catastrophe pétaradant, l'émotion prime et le score reste discret, voir la scène où Mclaughlin voit la lumière de jour. Voir également l'angle scénaristique choisi pour aborder cet événement funèbre. Pas de bruit, pas de fureur, l'évocation l'emporte et c'est la petite histoire qui est au premier rang, celle de la famille américaine, celle de la communauté au sens large. Stone célèbre l'entre-aide, les ressources humaines, les valeurs, le ciment d'une nation.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire