9 juil. 2017

Land of the Dead (2005) George A. Romero


Film assez jouissif où le bad guy, Dennis Hopper, est un capitaliste forcené, voir la belle cravate rouge républicaine et les héros se soucient du sort des pauvres. En dehors de ce discours il y a une humanisation des zombies, comme une culpabilité de les voir servir de cibles pour amateurs de tirs. Ici ils doivent mourir s'ils représentent un danger. De l'action, du divertissement mais avec de la morale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire